Passagers oubliés par Lufthansa et Brussels Airlines, retardés chez Volotea


Ce weekend de chassé-croisé des vacanciers a été compliqué dans certains aéroports français : à Lyon, ce sont des avions des compagnies aériennes Lufthansa et de Brussels Airlines qui ont décollé sans certains de leurs passagers bloqués à l’enregistrement, tandis qu’à Nantes un vol de la low cost Volotea est finalement parti avec plus de 32 heures de retard.

Un manque de guichets d’enregistrement ouverts tôt le matin à Lyon-Saint Exupéry est selon Le Progrès la cause du départ le 31 juillet 2021 du vol LH1083 de Lufthansa vers Francfort sans plusieurs dizaines de ses passagers. Selon un journaliste du quotidien arrivé samedi matin 2 heures avant le vol, « il était impossible d’obtenir sa carte d’embarquement » après avoir fait son enregistrement sur internet, « seulement cinq ou six guichets étant ouverts » et environ 200 personnes en attente. Programmé à 7h35, l’Airbus A319 a décollé à 8h29. Les deux autres vols de Lufthansa samedi sur la ligne Lyon – Francfort ont eux aussi décollé avec un peu de retard.

Toujours à l’aéroport Saint-Exupéry le 31 juillet, une autre rotation a été affectée par le même problème : le vol SN3594 de Brussels Airlines vers Bruxelles programmé à 7h20 est lui aussi parti sans certains passagers à 8h58 (un deuxième vol était programmé ce jour a décollé peu après midi).

De brèves échauffourées ont eu lieu entre passagers dans le terminal, avant un retour au calme. Interrogé par Le Progrès, l’aéroport lyonnais a mis en cause le groupe Lufthansa, dont les compagnies nationales allemande et belge font partie : ce sont les compagnies aériennes qui « gèrent les procédures d’enregistrement via Internet et prévoient le nombre de guichets », les décollages ayant probablement été effectués même sans certains passagers « en raison d’impératifs, comme des correspondances ».

A Nantes-Atlantique en revanche, ce sont des problèmes techniques sur un A319 de la low cost Volotea qui ont entrainé un retard de près de 30 heures du vol V7 2214 vers Malaga : les passagers avaient embarqué pour un décollage samedi à 6h00, mais ont été contraints de débarquer trois heures et demie plus tard en raison d’une panne qui devait initialement être réglée en 30 minutes. Un nouveau départ est annoncé pour 14h30, raconte France 3, puis un autre vers 18h00 avant que le vol ne soit définitivement reporté au dimanche. Hébergés dans des hôtels, les 180 passagers se préparent pour un départ le 1er aout à 6h00 puis à 10h30, le décollage vers Malaga ayant finalement lieu à 14h13 – plus de 32 heures de retard…

Un communiqué de Volotea expliquait hier : « des bons de 20 euros ont été distribués à tous les passagers, tous les repas ont été fournis et également un hébergement gratuit a été offert pour la nuit du 31 juillet au 1er août. Pour les passagers qui le souhaitaient des options de changement de vol ou de remboursement complet ont aussi été proposées. Volotea s’excuse auprès de tous les passagers pour le désagrément occasionné ».

©Volotea

 

Lire l'article complet : air-journal.fr



  • Syndication/Flux RSS : article relayé automatiquement par InsoliteInfo diffusé via le flux RSS, tous droits réservés. En savoir plus


    Rejoindre la discussion

    Application mobile

    Gratuit ! Decouvrez chaque jour de nouvelles infos insolites et passionnantes sur mobile/tablette

    error: