Covid-19 : le risque d’enfant mort-né doublé à cause du virus, selon une étude


<p>D’après une étude publiée par les autorités sanitaires américaines ce vendredi 19 novembre, le risque d’enfant mort-né serait <strong>près de deux fois plus élevé</strong> pour les femmes enceintes touchées par <a href=”https://www.ohmymag.com/insolite/covid-19-un-sex-club-suisse-lance-une-offre-folle-pour-se-debarrasser-du-virus_art146352.html”>le Covid-19</a>.</p><h2 id=”11c0n”>Un risque 1,9 fois plus élevé à cause du Covid-19</h2><p>L’enfant mort-né est considéré comme tel par l’agence de santé publique à partir de la 20ème semaine. Si le nombre d’enfants mort-nés reste relativement faible (0,65% des naissances, soit environ 8150), <a href=”https://www.ohmymag.com/sante/vaccin-anti-covid-19-nouvel-effet-secondaire-inquietant-suite-au-rappel_art146216.html”>le Covid-19</a> augmenterait considérablement le risque pour les femmes enceintes infectées.</p><p>En effet, les Centres de prévention et de lutte contre la maladie (CDC) ont montré, à partir de l’analyse de <strong>plus de 1,2 million d’accouchements</strong> entre mars 2020 et septembre 2021, que le risque était <strong>1,9 fois plus élevé</strong> chez les femmes enceintes qui avaient contracté le Covid-19. Ce qui représente 1,26% des naissances sur cette période.</p><p>En outre, le variant Delta aurait un effet amplificateur : en prenant en compte les périodes avant et après <strong>l’apparition du variant Delta</strong>, l’étude révèle que <strong>le risque d’enfant mort-né s’accroît de 4,04</strong> lorsque le variant est majoritaire dans le pays, en juillet 2021.</p><h2 id=”4u2br”>La vaccination vivement recommandée pour les femmes enceintes</h2><p>D’après les CDC, cette étude est <strong>la plus importante ayant démontré le lien entre enfants mort-nés et Covid-19</strong>, mais “<strong><em>des études supplémentaires sont nécessaires</em></strong><em> pour examiner le rôle des complications maternelles liées au Covid-19 sur le risque d’enfant mort-né”, </em>ont-elles fait remarquer. Notamment, l’étude américaine ne précise pas si les femmes enceintes ont été touchées par le virus <strong>au moment de leur hospitalisation ou préalablement</strong>. Ou encore, on ne sait pas si certaines avaient été vaccinées ou non.</p><p>D’autres études sur le sujet des enfants mort-né avaient mis en avant <strong>une inflammation et une diminution du flux sanguin vers le placenta </strong>pour expliquer la cause.</p><p>Les autorités sanitaires américaines ont cependant rappelé l’importance pour les femmes enceintes de <a href=”https://www.ohmymag.com/sante/covid-19-les-moins-de-12-ans-vaccines-pour-noel-gabriel-attal-repond_art146345.html”>se faire vacciner contre le Covid-19</a>, que ce soit avant ou pendant leur grossesse. </p><p>Pour ne rien manquer de nos actualités, <a href=”https://connect.ohmymag.com/?redirectTo=/prefcenter&signupservice=OMM_COMPTE-PMC_BOUTON-PROFIL_SITE-OMM_SE-CONNECTER”>abonnez-vous à notre newsletter !</a></p>
Lire l'article complet : ohmymag.com



  • Syndication/Flux RSS : article relayé automatiquement par InsoliteInfo diffusé via le flux RSS, tous droits réservés. En savoir plus


    Rejoindre la discussion

    Application mobile

    Gratuit ! Decouvrez chaque jour de nouvelles infos insolites et passionnantes sur mobile/tablette

    error: